Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Combien de victimes sont des civils Palestiniens ? Et côté israélien ? Les cibles visées par Israël ont-elles été atteintes ? « Le Nouvel Observateur » fait le point.

L’offensive contre Gaza a fait au total plus de 1.867 morts palestiniens, selon les secours locaux, et 1.814 selon l’Ocha. Ce sont en grande majorité des civils : 1.312 morts au lundi 3 août parmi 1.527 corps identifiés, soit 86% des morts. On a largement dépassé le bilan de l’opération « Plomb durci » en 2008-2009 qui a duré moins longtemps et qui avait fait 1.440 morts palestiniens.

Comme lors des précédents conflits, les plus vulnérables (femmes et enfants) font partie des premières victimes. Selon l’Onu, 408 sont des enfants et 214 sont des femmes.

Plus de 9.500 Palestiniens ont été blessés. 2.744 enfants ont été blessés et 373.000 ont besoin de soutien psychologique.

L’émoi international s’est accru après des frappes contre des écoles transformées en centre d’accueil pour réfugiés et gérées par l’agence onusienne pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA). Elles étaient situées à Rafah, Beit Hanoun (le 24 juillet) et Jabaliya (le 31 juillet). La première a fait une dizaine de morts, les deux dernières ont fait une trentaine de morts. 142 écoles au total en tout ont été touchés.

Sans désigner expressément Israël comme responsable, le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon et Washington ont souligné que l’armée était très bien informée de la localisation des refuges de l’ONU.

Côté israélien, 64 soldats et trois civils (dont un Thaïlandais) ont trouvé la mort. C’est le plus lourd bilan militaire depuis la guerre contre le Hezbollah libanais, en 2006. Les trois civils israéliens ont été tués par des tirs de roquettes ou d’obus de mortier.

Les soldats, quant à eux, ont été tués dans la majorité des cas lors de combats dans la bande de Gaza, par des engins explosifs et dans des combats lors d’infiltration de combattants du Hamas par les tunnels.

sic…

L’Ocha rapporte que ce sont désormais 485.000 habitants de la bande de Gaza qui ont été déplacés et qui se sont réfugiés dans les abris de l’ONU ou chez des proches, soit plus de 25% de la population. Selon l’agence onusienne, 267.970 sont hébergés dans 90 refuges, soit environ 3.000 personnes par abris dont la capacité est de 500 personnes habituellement.

sic…

1.

5

million

People

not in shelters

have

no

or extremely restricted access

to

L’objectif affiché d’Israël (loin d’être atteint) était d’obtenir une « démilitarisation de Gaza ». Au début de l’offensive, qui n’était qu’aérienne, l’armée israélienne ciblait les caches d’armes des combattants du Hamas, les rampes de lancement des roquettes et certains militants. L’offensive terrestre, elle, avait pour but officiel la destruction de tunnels. Le 4 août, l’armée israélienne a indiqué qu’elle avait encore « beaucoup de missions » à accomplir à l’intérieur de la bande de Gaza signalant ainsi qu’elle y maintient ses troupes. Reste qu’au matin du 5 août, Israël a décidé de retirer ses troupes et de les redéployer sur des « positions défensives ».

sic…

Selon le porte-parole de l’armée, environ 900 combattants du Hamas ont été tués. L’Ocha a comptabilisé 215 combattants palestiniens parmi les morts dont elle a pu vérifier l’identité.

Source et article complet: Le Nouvel Observateur

Tag(s) : #Gaza, #Israel, #Palestine, #Proche Orient, #Actualité