Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Washington exhorte la Russie et les séparatistes à cesser immédiatement les attaques en Ukraine

Washington - Les Etats-Unis ont exhorté la Russie et les rebelles séparatistes qu'elle soutient à cesser immédiatement les attaques dans l'est de l'Ukraine, exprimant leurs inquiétudes les plus graves quant aux violations du cessez-le-feu.

Les Etats-Unis ont exprimé leurs inquiétudes les plus graves quant à la détérioration de la situation à Debaltseve et dans ses environs, dans l'est de l'Ukraine, a indiqué la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki dans un communiqué. Nous exhortons la Russie et les séparatistes à cesser immédiatement toutes les attaques, a-t-elle ajouté.

La trêve décidée le 12 février dernier était très fragile lundi alors que les combats se poursuivaient autour du noeud ferroviaire de Delbatseve et alors qu'aucune des deux parties n'avaient commencé dans la soirée le retrait des armes lourdes de la ligne de front comme le prévoyait l'accord signé à Minsk.

Les attaques étaient les plus violentes autour de la ville de Debaltseve, ville-clé entre Donetsk et Lougansk, deux fiefs des séparatistes prorusses où des milliers de soldats de l'armée ukrainienne sont encerclés par les rebelles fortement armés.

Nous appelons la Russie et les séparatistes de prendre contact avec l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) pour faciliter le cessez-le-feu et (...) mettre entièrement en oeuvre leurs engagements pris les 5 et 19 septembre dernier à Minsk, a souligné la porte-parole du département d'Etat.

Les responsables du gouvernement de Kiev et les rebelles se sont accusés mutuellement d'être à l'origine des attaques qui les empêchent de retirer leurs chars, leurs lance-roquettes et leur artillerie lourde de la ligne de front dans l'est de l'Ukraine.

L'équipe des observateurs de l'OSCE chargée de surveiller le cessez-le-feu n'a pas encore pu pénétrer dans Debaltseve en raison des hostilités en cours.

Selon le gouvernement ukrainien, les rebelles ont lancé plus de 112 attaques contre les positions de l'armée régulière dimanche, tuant cinq soldats et en blessant 25.

Lundi, les rebelles ont lancé 38 attaques, la plupart avec des lance-roquettes Grad et des tirs de mortiers, a annoncé le ministère de la Défense sur sa page Facebook, ajoutant que les séparatistes eux-même ont effectué des tirs contre Donetsk pour en accuser ensuite les forces gouvernementales.

Ces actions agressives et les communiqués des séparatistes soutenus par la Russie menacent l'accord de cessez-le-feu récent et mettent en péril le retrait prévu des armes lourdes comme cela avait été instauré dans la série de mesures inclues dans l'accord conclu le 12 février à Minsk, a souligné Mme Psaki.


(©AFP / 17 février 2015 00h36)

Via Romandie

Tag(s) : #Russie, #Ukraine, #USA, #Actualité